Update du 27/12/2005

corrin

Ca y eeeeeest, le tome 3 est sorti!
Alors? Alors?

Bon sang, c'est hallucinant, les machines aidées par des traitres humains (un tlulaxa et Yorek Thur, l'ex chef de la police du Jihad) ont mis au point un virus à coté duquel la fèvre ébola fait figure de rhume bénin. Les planètes de la ligue sont touchées et il y a des milliards de morts, l'anarchie s'installe dans la société...
Les machines décident alors de porter une offensive générale sur Salusa Secondus, la capitale des mondes humains avec l'ensemble de leurs forces. Des dizaines de milliers de vaisseaux sont en route, les planètes tomberont ensuite toutes de proche en proche....
Voulez vous savoir la suite?
Alors bondissez à la FNAC pour acheter ce livre, vous ne croyez tout de même pas que je vais tout vous raconter non?

Note : 5/5 (et encore je suis sévère!)


Update du 07/11/2004

              Guerre machines                      Jihad
"La guerre des machines" et "Le Jihad Butlerien" de Brian Herbert & Kevin J. Anderson (Robert Laffont 2004)

Le thème
Il s'agit d'une préquelle à DUNE le fabuleux monument de Frank Herbert, sans doute le meilleur livre de Science Fiction jamais écrit!
Ces 2 livres sont en fait les 2 premiers tomes d'une trilogie,
Brian Herbert & Kevin J. Anderson ont repris le flambeau de Frank Herbert disparu en 1986 pour relater les événements ayant précédé DUNE de 1000 ans.
Après l'expansion de l'humanité dans la galaxie, des apprentis sorciers ont eu la facheuse idée de rendre les ordinateurs intelligents, ces derniers ont alors pris le pouvoir aux humains qui ont été réduits en esclavage sur les mondes dits synchronisés.
Le Jihad relate donc la guerre sainte contre les robots menée par Serena Butler dont l'enfant Manion assasiné par les machines est devenu un martyre et le symbole fort de la lutte contre ces dernières.
On assiste aussi à la découverte de la théorie de l'espace plissé qui permet de voyager entre les étoiles instantanément, au début le taux de perte en vaisseaux est important car on ne maitrise pas encore bien la technologie, il faudra attendre la guilde des navigateurs mais c'est une autre histoire.
L'apparition des Fremen sur Arrakis est également dévoilée et on rencontre Selim le premier chevaucheur de vers des sables de tous les temps.

La critique
C'est tout bon! L'histoire n'est pas aussi riche et détaillée que DUNE mais c'est très bien écrit et cela se lit d'enthousiasme. Les batailles foisonnent ainsi que les intrigues et les péripéties les plus mouvementées. On attend le tome 3 intitulé "La bataille de Corrin" avec impatience, Corrin étant la planète principale des mondes synchronisés.
A noter qu'à cette époque reculée, les familles ne s'entre déchirent pas et il est amusant de noter l'amitié qui lie les Priméros Vorian Atreide et Xavier Harkonnen, cela ne durera pas 1000 ans!
A lire absolument donc, de toutes manières sur ce site je ne chronique que ce qui m'a plu, donc ne vous attendez pas à trouver un jour une critique négative ;-)

Note : 5/5



Update du 23/03/2004

             dragon
DRAGON DECHU de Peter F. hamilton (Bragelonne 2003)

Le thème
L'histoire se déroule en 2325, à cette époque quelques systèmes solaires habitables ont été colonisés à grands frais par des sociétés terriennes privées. Le coût des voyages interstellaires étant exorbitant, les investisseurs souhaitent bien entendu amortir leur mise initiale grâce aux productions locales des colonies.
Des missions légales baptisées pudiquement "retour sur investissements" sont donc montées par les grandes compagnies. Ces missions consistent à envoyer une flotte militaire vers les colonies afin de les piller puis de les laisser se refaire une santé pendant une dizaine d'année avant de recommencer.
L'histoire concerne une de ces missions à destination de la planète Thallspring où l'on suit le peloton du sergent Lawrence Newton.
Cependant, sur Thallspring, la résistance aux envahisseurs est particulièrement efficace. Comment s'y prennent donc les colons, y a t'il eu des transferts de haute technologie entre colonies ou s'agit'il d'autre chose?

La critique
Après quelques longueurs au début (cela devient habituel dans les space opera), le bouquin devient vite passionnant et on découvre qu'en effet, la résistance a mis la main sur quelque chose qui n'est pas humain.
Des scènes d'actions assez fulgurantes mais toutefois moins violentes que dans la géniale série en 6 tomes "Rupture dans le réel" du même auteur et une histoire bien menée justifient amplement l'investissement dans la lecture de cet ouvrage, vous ne le regretterez pas!

Note : 4/5
 

Update du 01/09/2003

Deepsix            

Deepsix de Jack Mc Devitt (L'Atalante 2003)        

Le thème
Parce que 20 ans plus tôt, une mission scientifique y a été décimée, la planète Maleiva III, baptisée Deepsix est restée à l'abandon. Aujourd'hui elle suscite un nouvel intérêt puisqu'une étoile errante va entrer en collision avec Deepsix.
Une expédition scientifique ainsi qu'un yacht de touristes (un gros!) se rendent sur les lieux pour observer la collision qui doit avoir lieu 3 semaines après.
C'est alors que la découverte a lieu : une civilisation intelligente s'est développée sur la Deepsix. Dans 3 semaines, tout disparaîtra dans la collision. Une mission au sol est dépêchée en catastrophe pour tenter de sauver ce qui peut l'être. Reste t'il encore des être intelligents sur la planète?

La critique
Sur les 530 pages du roman, le premier tiers est vraiment très long. Les scientifiques atterrissent sur un site baptisé "La tour de l'astronome" car une tour géante en ruines s'y dresse. Suivent alors  170 pages de recherches où l'on découvre des pointes de flèches en silex, des inscriptions à demi effacées et autres artefacts aussi passionnants. Bâillement...
Ah oui, j'oubliais : dans l'espace, on découvre également un treuil spacial en ruines, idée connue qui consiste à tresser un câble entre un astéroide et le sol pour s'affranchir du coût au lancement des fusées.
Mais à la page 174 très exactement, tout bascule. En effet, les 2 seules navettes sol-espace disponibles (ayant évidemment atterrit, quelle imprudence ;-) sont détruites par un tremblement de terre. Et là, je vous garantis que l'on ne s'ennuie plus. Le suspense débute pour tenter de rapatrier les survivants qui vont essayer de rejoindre puis de réactiver le vaisseau de débarquement de la première mission à 300 km de là. Donc on prend son pied jusqu'au bout du livre et les 15 dernières pages sont à proprement parler hallucinantes, je me suis retrouvé dans un état émotionnel extrême avec palpitations, tremblements incontrôlés et début de crise d'hystérie :-))
Bref, livre hautement recommandé à tout fan de SF et aux autres.

Note : 4/5